Une conseillère fédérale demandant à des adversaires politiques de stopper leur initiative populaire, cela ne s’était jamais vu. C’est pourtant ce que Viola Amherd a fait il y a quelques jours sur les ondes de la RTS, et certains l’ont perçu comme une intrusion déplacée dans les droits démocratiques: invoquant la guerre en Ukraine, la ministre de la Défense a demandé à la gauche de renoncer à provoquer une votation sur les 36 avions de combat américains F-35A, sélectionnés sur la base d’une analyse controversée. Piqué, le camp rose-vert a maintenu son initiative, dont la récolte de signatures est en cours.