La Verte Fabienne Fischer est la grande favorite de l’élection complémentaire du 7 mars prochain. Elle affronte celui dont elle convoite le siège, l’indépendant Pierre Maudet, candidat à sa propre réélection. Entre deux passes d’armes autour du rôle de l’Etat dans la crise, le magistrat, gonflé à bloc, n’a pas hésité à lui dédicacer son livre, Quarantaine: chronique d’une crise annoncée.

Lire aussi:A Genève, une élection complémentaire dans le brouillard