La Confédération va décider dans les prochaines semaines à qui elle souhaite vendre la fabrique de munitions Ammotec de Ruag. Une condition est imposée à son acquéreur: maintenir le site de Thoune et ses 400 emplois. Selon les informations du média économique Tippinpoint.ch, repérées par le Blick, quatre offres sont en cours d’examen et la fourchette de prix se situe entre 350 et 400 millions de francs. Mais aucun prétendant suisse ne s’est manifesté.