Le canton de Neuchâtel était dans une dynamique financière positive mais la crise sanitaire et économique du Covid-19 – qui devrait coûter 100 millions en 2020 et 110 en 2021 – risque de tout briser. C’est, en substance, le message du Conseil d’Etat neuchâtelois au moment de présenter son budget 2021 ce 30 septembre. Hors impact de la crise économique liée au nouveau coronavirus, le bénéfice aurait été de 21,5 millions.

Et le gouvernement aurait eu plusieurs raisons de se réjouir: les mesures d’économies de 100 millions lancées en 2016 portent leurs fruits, les coûts de la santé et de la prévoyance sociale se stabilisent et les dépenses en matière de formation sont maîtrisées. D’autre part, le coût de la diminution d’impôts pour les entreprises et les personnes physiques de 2019 – réformes menées pour améliorer l’attractivité d’un canton souvent décrit comme un enfer fiscal – sont absorbés.