La pandémie a mis en lumière la pénurie de personnel soignant qualifié en Suisse. Pourtant, la profession alerte les autorités sur cette réalité depuis longtemps. En 2008, les principaux acteurs du domaine des soins dans le canton de Vaud imaginaient un «Campus santé», en guise de réponse à ces besoins qui étaient déjà qualifiés d’urgents. Objectif: former davantage de professionnels et développer leurs compétences face au vieillissement de la population et à la complexification des pathologies.