Lentement mais sûrement, l’extension du certificat covid décidée par le Conseil fédéral convainc les hautes écoles de l’exiger aussi. Après l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), l’Université de Lausanne (Unil) puis celle de Neuchâtel, qui ont annoncé qu’elles rendaient obligatoire le passe sanitaire pour suivre les cours, c’est au tour de Swissuniversities de se prononcer en faveur de l’obligation. La faîtière ajoute que les hautes écoles doivent «tenir compte des conditions locales et peuvent également fixer une période transitoire». Elle réclame aussi de procéder à des contrôles appropriés et proportionnés, par exemple ponctuels. Vendredi soir, l’Université de Genève (Unige) a fini, elle aussi, par annoncer la mise en place de cette mesure.