Deux adultes et deux louveteaux ont été abattus en Valais. Dans le Jura vaudois, ce sont également deux jeunes prédateurs qui ont été prélevés. Ces derniers mois, les tirs de loups ont été nombreux en Suisse romande. Le sujet électrise. Il divise même. La régulation de ce grand prédateur peut s’avérer être un moyen utile et nécessaire, estiment Frédéric Hofmann, chef de la section Chasse, pêche et surveillance à l’Etat de Vaud, et Jean-Marc Landry, éthologue et directeur de la fondation qui porte son nom. Mais il faut en expliquer clairement les tenants et les aboutissants pour que la population y adhère.