Fidèle à son style offensif, le conseiller d’Etat genevois Mauro Poggia a lancé vendredi un pavé dans la mare. Sur le plateau de Léman bleu, il a évoqué la possibilité de faire payer aux non-vaccinés une partie des charges en cas d’hospitalisation ou d’incapacité de travail suite à une infection au Covid-19. Devant le constat qu’à Genève, 90% des hospitalisés Covid-19 n’étaient pas encore vaccinés au moment d’être admis en unité de soins, ce qui n’est pas une surprise, le ministre de la Santé dit vouloir lancer un débat national sur un thème qui crispe et que «tous les bien-pensants ne veulent pas voir posé sur la table». D’autant plus que le peuple devra se prononcer en novembre sur un deuxième référendum concernant la loi covid, qui sera plus difficile à remporter que le premier.