Eloigner les jeunes de la tentation de la première cigarette, tel est l’objectif visé par l’initiative «Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac», soumise au peuple le 13 février prochain. Déposé il y a deux ans par les milieux de la prévention de la santé et soutenu par la gauche, le texte prévoit l’interdiction de la promotion de la cigarette dans les lieux et sur les supports accessibles à la jeunesse. Une initiative décrite comme allant «trop loin» par les autorités fédérales et les milieux économiques, qui jugent les limitations prévues dans la loi sur les produits du tabac suffisantes.