C’est une double première historique. Comme un clin d’œil à ce 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, tant le Conseil communal de Lausanne (56 élues sur 100) que le Conseil général de Fribourg (43 sur 80) seront à majorité féminine pour la prochaine législature. C’est une petite révolution dans deux des principales villes romandes. Jusqu’ici, uniquement les communes de Neuchâtel et Berne comptaient un législatif composé de davantage d’élues que d’élus, la capitale détenant peut-être un record européen avec un ratio de 55 femmes pour 25 hommes.