La tour signée par les architectes Herzog & de Meuron et vouée à devenir le plus haut bâtiment de Suisse, pourra devenir réalité. Le parlement de Bâle-Ville a approuvé mercredi à une forte majorité le plan de construction qui autorise le groupe Roche à ériger une tour de 175 mètres pour son site principal dans la ville rhénane.

Tout en blanc, le futur bâtiment comprendra 42 étages pour une superficie totale de 77 000 m2. Il abritera 1900 postes de travail et permettra de rassembler les quelque 1750 employés du groupe pharmaceutique, actuellement disséminés à travers toute la ville.

Devisé à 550 millions de francs, le projet porte la signature des architectes stars Herzog & de Meuron, tout comme la première mouture abandonnée il y a deux ans. A l’époque, le groupe pharmaceutique avait justifié par des raisons techniques le renoncement à une tour hélicoïdale de 150 m destinée à regrouper l’essentiel de son personnel..

L’ambitieuse nouvelle tour, qui devrait être terminée en 2015, comprendra une salle de conférences de 500 places, qui n’avait pas trouvé sa place dans la précédente version. Surtout, elle surpassera de loin les 126 mètres de la «Prime Tower» qui s’élèvera à Zurich d’ici la mi-2011, dans la concurrence que les deux villes se livrent pour abriter le plus haut bâtiment du pays..

Au parlement cantonal, seuls les Verts se sont opposés au projet pour des motifs écologiques et esthétiques. En votation finale, les députés l’ont approuvé avec seulement trois oppositions et quatre abstentions.