Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Un match Fribourg-Gottéron-EHC Bienne le mardi 12 mars 2013 à la patinoire St-Léonard a Fribourg.
© JEAN-CHRISTOPHE BOTT/Keystone

Fribourg

Feu vert à un crédit de 20 millions pour la patinoire de Fribourg

Le projet d’agrandissement de la patinoire de Fribourg reçoit le soutien du canton. Le Grand Conseil a approuvé jeudi un crédit d’engagement de 20 millions de francs

La proposition de soutien émanant du Conseil d’Etat a été validée par 82 voix pour, 10 contre et 9 abstentions. La nécessité d’une nouvelle enceinte, qui bénéficiera à la fois au club de Fribourg-Gottéron, mais aussi au grand public, a été relevée par tous les groupes politiques.

Agrandissement de l’enceinte actuelle

Le crédit approuvé se compose d’un prêt conditionnellement remboursable de 15 millions de francs, destiné au financement des travaux de transformation et d’agrandissement de la patinoire de Saint-Léonard. Les 5 millions restants seront octroyés sous la forme d’une participation au capital-actions à la société immobilière L’Antre, le maître d’ouvrage du projet.

Lire aussi: Fribourg-Gottéron: Au commencement était un étang gelé

Pour mémoire, le projet prévoit d’ajouter une nouvelle enveloppe autour de l’enceinte actuelle de la patinoire, de sorte à conserver la piste de glace et les gradins existants. Ceux-ci seront surmontés d’un second étage circulaire, composé d’un espace piétonnier, de loges et de nouveaux gradins. La capacité totale passera de 6700 places à 8500.

Fin des travaux prévue en 2020

La société L’Antre avait déjà reçu en octobre dernier le soutien de la ville de Fribourg, à hauteur de 15 millions de francs, composé d’une subvention d’investissement de 8 millions et de l’octroi d’un droit de superficie d’une valeur de 7 millions offert pour une durée de soixante ans.

Le coût d’investissement total est estimé à plus de 90 millions de francs. L’Antre dispose à l’heure actuelle de plus de 95% du financement nécessaire, majoritairement grâce à l’apport d’investisseurs privés. Les travaux ont déjà débuté et devraient être achevés en 2020.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo suisse

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

Le Conseil national a refusé de suivre l'avis du Conseil des Etats. Celui-ci voulait réduire de moitié la facture des nouveaux gilets de l'armée suisse. Il a été convaincu par les arguments du chef du DDPS, Guy Parmelin. La question reste donc en suspens.

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

n/a