Sept candidatures à la présidentielle de la FIFA ont été officialisées ce matin par le comité électoral de l’instance suprême du foot. Dans son communiqué, la FIFA ne fait aucune mention de David Nakhid, ex-capitaine de la sélection de Trinité-et-Tobago qui proclamait avoir postulé.

Les sept dossiers enregistrés sont donc ceux du prince Ali (l’opposant à Sepp Blatter lors de la dernière élection en mai), de Musa Bility, Jérôme Champagne, Gianni Infantino, Michel Platini (qui a fait appel auprès de la de la commission d’éthique), du cheikh Salman et Tokyo Sexwale. Et surtout Gianni Infantino, l’Italo-Suisse, qui pourrait être le plan B de l'UEFA, dont il est le secrétaire général. L’élection est programmée le 26 février à Zurich.

Lire aussi: Un Haut-Valaisan pour succéder à Blatter?