Les images ont fait le tour du monde: à Genève, une file d’attente d’un kilomètre pour recevoir un colis de nourriture. «Près de 1000 personnes ont fait la queue pour des paquets alimentaires gratuits dans une des villes les plus riches du monde», titrait par exemple le site HotNews, en Roumanie, un des pays les plus pauvres de l’Union européenne. Comment un tel dénuement est-il possible? Qui sont-ils?

Lire aussi: Les ONG craignent de manquer de moyens face à l’urgence économique et sanitaire