Suisse

Finance et histoire en vedette

Les files d'attente devant les guichets des immatriculations

Les files d'attente devant les guichets des immatriculations atteignaient ce lundi une ampleur remarquable. Les services administratifs de l'Université, ou du canton pour les étudiants étrangers, sont apparemment dépassés, mais ces longues queues et les masses d'étudiants assis, le nez plongé dans les paperasses, trahissent peut-être une poussée des effectifs des nouveaux étudiants. On évoque une estimation de 10% de plus pour les étudiants suisses. Le chiffre est toutefois peu fiable, les changements étant nombreux durant les premiers mois.

Entre autres, l'Université annonce l'engagement de Rajna Gibson Brandon, enseignante vedette de HEC Lausanne, aussi présente depuis quelques années à Zurich. Elle sera chargée de revitaliser le pôle financier de la haute école. Dans ce contexte, un master en négoce international (trading) démarre ces jours. La Faculté de droit ainsi que l'Institut de hautes études internationales et du développement s'attachent les compétences de Nicolas Michel, jusqu'ici secrétaire général adjoint de l'ONU aux Affaires juridiques.

Le pôle autour de l'histoire, voulu aussi par le rectorat, n'est pas encore prêt. Les responsables évoquent une «maison de l'histoire», rassemblant les compétences éparses en la matière.

Publicité