Un gérant de fortune, qui a voulu la mort de sa riche épouse, ainsi que ses trois comparses kosovars comparaissent dès le 30 septembre devant le Tribunal criminel de Genève pour avoir fomenté cet assassinat raté. La victime, agressée dans le jardin de sa maison de Chêne-Bougeries, était présente au procès. L’audience a duré une dizaine de jours. Le verdict est tombé ce vendredi 10 octobre: 11 ans de prison pour le mari.