Foison de projets pour le quartier du XXIe siècle

La Praille-Acacias-Vernets, qui s'étend sur 230 hectares au cœur de

La Praille-Acacias-Vernets, qui s'étend sur 230 hectares au cœur de Genève, suscite les convoitises. Et pas seulement pour la caserne des Vernets, que le PDC imaginait un temps en cité administrative. Alors que la résolution gouvernementale sur le futur quartier est à l'étude en commission parlementaire de l'aménagement, sélection de projets portés par la société civile ou les élus.

Le premier écoquartier de Genève. A l'origine de l'idée, Yann Borgstedt, administrateur de la société Previgest, derrière laquelle se trouve le groupe Pelichet. Dans la Tribune de Genève, il présentait son projet sur 5 hectares au sud du secteur de la Praille, le long de la route de Saint-Julien: 1600 habitants pour le même nombre d'emplois, 20% de logements sociaux, et des technologies dernier cri, pour être exemplaire au plan écologique. Ainsi, le complexe pourrait se passer des égouts en traitant les eaux usées sur place. Yann Borgstedt estime le coût du projet à plusieurs centaines de millions de francs et négocie actuellement la moitié des droits de superficie du périmètre, puisqu'il détient déjà l'autre moitié.

Le CERN du XXIe siècle.

Présenté le 27 novembre dans nos colonnes, cet ambitieux projet porté par le Conseil d'Etat devrait s'installer à la pointe de la Jonction, lieu idyllique où se croisent le Rhône et l'Arve. D'envergure lémanique, puisqu'il implique notamment l'EPFL, il regrouperait des instituts de pointe dans les neurosciences, dessinant un premier axe articulé autour de l'enseignement et de la recherche. Un second volet serait lié à la promotion de la culture, avec la création envisagée d'un musée Guggenheim.

La cité de l'innovation et du savoir. Ce projet-là est issu des milieux politiques, puisqu'il est estampillé PDC. Coauteur du projet, le député Guillaume Barazzone veut créer sur le site Praille-Acacias-Vernets-Jonction un quartier universitaire, avec 2000 logements pour les étudiants et le personnel enseignant, ainsi que des bâtiments pour l'Université et la Haute Ecole spécialisée (LT du 3.12.2008).

Le logement social à l'honneur.

Une motion parlementaire soutenue par les deux camps a été déposée pour réclamer 1000 logements d'utilité publique dans le cadre du projet Praille-Acacias-Vernets.

Publicité