Les syndicats de la fonction publique genevoise appellent à une demi-journée de grève durant l’après-midi du jeudi 13 septembre prochain, rapporte notre correspondant Marc Moulin. A cette date débutera le débat du Grand Conseil sur la fusion et l’assainissement des caisses de pension publiques CIA et CEH. «De concessions en concessions, on en arrive à des compromissions et il est temps de dire stop, a déclaré lundi face à la presse le président du Cartel, Olivier Baud. Nous avons bon espoir que les députés reviennent à la raison.»

Le Cartel intersyndical de la fonction publique, à l’exception du SSP, avait passé en juin 2011 un accord avec le Conseil d’Etat sur ce processus. Mais la majorité de la commission parlementaire des finances a accru l’effort exigé des employés de l’Etat dans sa version du projet de loi.

La nécessité d’assainir la CIA et la CEH résulte de plusieurs facteurs, notamment les tempêtes boursières qui ont assombri les perspectives de rendement du deuxième pilier et l’obligation fédérale d’assurer une couverture en capital d’au moins 80% pour les caisses publiques. Les deux institutions genevoises fonctionnaient, elles, sur un système mixte de capitalisation et de répartition. Le projet initial prévoyait que les employés assureraient 55% de l’assainissement, le reste revenant à l’Etat et donc aux contribuables. Selon les syndicats, la révision du texte par les députés ferait peser sur les fonctionnaires près de deux tiers de l’effort.