La fonction publique ne touchera pas d’annuité en 2012 à Genève. En prélude à son débat budgétaire annuel, le Grand Conseil a voté vendredi matin cette mesure censée contenir l’explosion du déficit, indique notre journaliste Marc Moulin.

«Cette mesure est injuste parce qu’elle ne touche pas tout le monde», a reconnu le ministre des finances, David Hiler. «Mais il paraissait difficile, alors que nous venions avec des propositions fiscales et que nous mettions les régies publiques à contrbution, qu’il n’y ait rien qui affecte la fonction publique.»

Verts, socialistes et MCG ont tenté en vain de soutenir la volonté du Conseil d’Etat de limiter cette mesure d’austérité à la suppression d’une demi-annuité seulement. Le budget prévoit un déficit de fonctionnement de 352 millions de francs.