Il y a 150 ans, le 15 septembre 1872, quinze dissidents de l’Association internationale des travailleurs, dirigée par Karl Marx, fondent à Saint-Imier, dans le Jura bernois, «l’Internationale anti-autoritaire». Cette réunion marque la naissance du mouvement anarchiste. Intervalles, Revue culturelle du Jura bernois et de Bienne revient sur cet événement qui a eu un retentissement mondial en publiant ce jeudi Le Vallon horloger et ses anarchistes. Une micro-histoire de Saint-Imier et Sonvilier aux débuts de la mondialisation. C’est le résultat des recherches de l’historien Florian Eitel. Voici son interview.