Des smartphones qui transpirent, des rails qui se dilatent et des ventilateurs de PC qui tournent à plein régime: les fortes chaleurs mettent à mal les infrastructures et nos objets du quotidien, tout en sollicitant davantage d’énergie.