Il est «profondément regrettable» que la Suisse se soit alignée sur les sanctions européennes envers la Russie à la suite de l’agression contre l’Ukraine. L’inscription du pays sur la liste des pays inamicaux envers la Russie est ainsi «pleinement justifiée», et la Suisse doit s’attendre à une «réponse appropriée». Voilà en substance la réplique de l’ambassadeur de Russie en Suisse, Sergueï Garmonine, à nos confrères de Temps présent, a révélé la Radio Télévision Suisse (RTS) sur son site. La lettre date du 8 avril. Faut-il s’attendre à ce que la foudre s’abatte sur la Suisse?