Une trentaine de syndicalistes portugais et suisses ont manifesté jeudi après-midi devant l’aile ouest du palais fédéral à Berne, relate l’ATS. Ils ont dénoncé l’effondrement des salaires du personnel des missions portugaises en Suisse, payés en euro. Leur paie a fondu de 30% en raison du franc fort et des mesures d’austérité. Alors qu’ils gagnaient l’équivalent de 4000 francs par mois il y a deux ans, certains salariés ont vu leur rémunération fondre à 2600- 2700 francs, soit un revenu nettement insuffisant pour vivre en Suisse.