La France au Mont-Pèlerin. Avec sa vue imprenable sur le Léman et les Alpes, le Mirador Kempinski dispose d'un cadre unique. Le cinq-étoiles dispose de 74 chambres. Elles seront réservées exclusivement aux Bleus dès le 4 juin, cinq jours avant le premier match face à la Roumanie, à Zurich.

Tout sera entrepris pour garantir la tranquillité des joueurs, qui s'entraîneront à Châtel-Saint-Denis. Une société privée de sécurité sera chargée de surveiller le périmètre autour de l'hôtel et le chemin d'accès. Seuls les membres accrédités de la délégation pourront l'emprunter. Police Riviera contrôlera l'accès au site. Trois policiers français seront en outre rattachés à la sélection durant la durée de la compétition.

Les 23 sélectionnés tricolores disposeront de chambres claires et spacieuses, d'une piscine chauffée, d'un sauna et d'un centre de wellness de 2500 m2. Depuis janvier 2006, le Centre Médical Mirador, spécialisé en médecine biomoléculaire, est venu compléter l'offre de l'hôtel. De quoi satisfaire pleinement le sélectionneur français Raymond Domenech, très attaché au bien-être de ses joueurs.

La Turquie à Bellevue. La Turquie s'installera le 1er juin à l'Hôtel La Réserve. Un choix lié à sa proximité avec le Stade de Genève, où l'équipe de Fatih Terim rencontrera successivement la République tchèque et le Portugal. Le palace offre une grande tranquillité avec son parc de 4 hectares qui s'étend au bord du lac Léman.

Le cinq-étoiles genevois, qui offre 85 chambres et 17 suites, sera occupé par la seule délégation turque durant l'Euro. Les joueurs pourront profiter du spa, d'une piscine extérieure, d'un centre de wellness et de courts de tennis. Ils pourront aussi utiliser les bateaux gratuits de l'hôtel pour une balade sur le Léman ou pour se rendre, qui sait, au centre-ville.

Un scénario improbable: la sélection turque, qui s'entraînera au centre sportif de Colovray, à Nyon, sera particulièrement prudente. Selon le journal Hürriyet,la Turquie craint des attaques terroristes contre son équipe nationale. Le dispositif policier qui sera mis en place pour assurer sa sécurité n'a pas été divulgué.

Les Pays-Bas à Lausanne. L'équipe des Pays-Bas est une habituée du Beau-Rivage Palace. Après y avoir séjourné pour préparer l'Euro 2004 et la Coupe du monde 2006, elle y établira à nouveau ses quartiers le 3 juin. Le sélectionneur Marco van Basten se réjouit de la distance réduite qui sépare Lausanne du Stade de Suisse de Berne, où son équipe disputera ses trois matches du 1er tour. Les Bataves s'entraîneront au Stade de la Pontaise.

Construit en 1861, le Beau-Rivage dispose de 169 chambres et suites. Elles ne seront pas réservées exclusivement à la délégation néerlandaise. Les clients du cinq-étoiles auront peut-être la chance de croiser Ruud van Nistelrooy ou Edwin van der Sar au Spa Cinq Mondes, fierté de l'hôtel inauguré en automne 2005.