Le monde du vin valaisan est de nouveau en ébullition. La cave Château Constellation, proche de l’encaveur Dominique Giroud qui a défrayé plusieurs fois la chronique, est sous le coup d’une plainte pénale, déposée par le Contrôle suisse du commerce des vins (CSCV). La cave sédunoise est soupçonnée d’avoir tenté de vendre 32 000 litres de vin étranger sous l’appellation AOC Valais, ont révélé Le Matin Dimanche et la RTS. Une autre procédure visant Dominique Giroud, qui est au bénéfice de la présomption d’innocence, est toujours ouverte devant le Ministère public. Elle concerne également la possible vente de vins étrangers sous l’AOC Valais. Pour ces deux affaires, les indices de la potentielle fraude sont issus d’analyses isotopiques des nectars, dont les valeurs détonnent et semblent indiquer que le raisin ne pouvait pas provenir du Valais. Mais qu’est-ce donc qu’une analyse isotopique?