Le coronavirus et ses mesures ont suscité tous types de résistance et de scepticisme. De droite, de gauche, polis, violents, pertinents ou délirants, en opposition à l’Etat, en partisan du système immunitaire, en lanceur d’alerte apeuré par l’avènement d’une dictature sanitaire rassemblant les élites mondiales, la liste est interminable. Ce répertoire comprend des groupes internationaux, mais aussi régionaux, à l’instar des Freiheitstrychler («sonneurs de liberté»). Sorte de désalpe qui aurait tourné au vinaigre, le cortège des «honnêtes Suisses» – pour reprendre les mots d’Ueli Maurer – sera à Genève ce samedi. Qui sont-ils?