Jusqu’à 140 000 tests covid pourraient, à terme, être effectués quotidiennement en Suisse. Le mercredi 27 janvier, le Conseil fédéral a initié une politique volontariste de dépistage de masse. Ironie du sort, le lendemain, à Fribourg, le Swiss Integrative Center for Human Health (SICHH), actif justement dans le secteur des tests covid, annonce la cessation de ses activités et licencie préventivement ses 25 collaborateurs pour éviter la faillite. Au bord du précipice, dans l’attente de nouveaux investisseurs privés, la survie du centre spécialisé dans les medtechs passe par une rapide aide de l’Etat. Ce soutien public pourrait ne jamais arriver, tant le débat politique sur ce dossier est paralysé et les fronts durcis par plusieurs années de débats passionnés.