Le Conseil d’Etat fribourgeois sorti des urnes le 28 novembre a procédé lundi à la répartition des dicastères pour la législature 2022-2026. L’UDC Philippe Demierre reprend la Direction de la santé et des affaires sociales (DSAS) et la Verte Sylvie Bonvin-Sansonnens celle de l’Instruction publique, de la culture et du sport (DICS). Egalement nouveau venu au sein du gouvernement, le PLR Romain Collaud prend la direction de la Sécurité et de la justice (DSJ) qui était auparavant aux mains de Maurice Roppraz. La Direction des finances, laissée vacante avec le départ après 15 ans du Centriste Georges Godel, revient à son collègue de parti Jean-Pierre Siggen qui abandonne ainsi l’Éducation.

Les autres ministres conservent leur dicastère. Candidat le mieux élu, le PLR Didier Castella garde la Direction des institutions, de l’agriculture et des forêts (DIAF). Le Centriste Olivier Curty reste à la tête de l’économie et de l’emploi (DEE) et le socialiste Jean-François Steiert la Direction de l’aménagement, de l’environnement et des constructions (DAEC).

Lire aussi: Philippe Demierre, l’UDC qui donne le la à Fribourg

Le service du sport change de dicastère

Les membres du gouvernement ont décidé de transférer le service du sport de la Direction de l’instruction publique, de la culture et du sport vers la Direction de la sécurité et de la justice. Conséquence du déplacement de ce service, les directions mèneront une réflexion quant à leur nom.

Les débats se sont déroulés dans un esprit constructif, a précisé la chancellerie d’Etat. «Les décisions ont été prises avec la volonté d’exercer la responsabilité gouvernementale de manière collégiale, en tenant compte des compétences et des souhaits de chacun et chacune». Le nouveau gouvernement prendra ses fonctions le 1er janvier.

Lire également: Le modèle fribourgeois fait saliver la droite genevoise