Les négociations ont duré plus de deux ans. Mais l’Union fribourgeoise du tourisme (UFT) et la plateforme de location entre particuliers Airbnb ont fini par aboutir à une convention sur la perception de la taxe de séjour. «Nous sommes très satisfaits de cet accord», s’est ainsi réjoui ce mercredi Pierre-Alain Morard, directeur de l’UFT, lors d’une conférence de presse organisée pour l’occasion à Epagny, au pied de l’un des lieux emblématiques du canton, le château de Gruyères.