Une opposition gauche-droite attend les électeurs fribourgeois cet automne. Aucun autre candidat n'est venu troubler ce duel entre ces deux poids lourds de la politique fribourgeoise, alors que le délai pour le dépôt des listes était fixé à lundi 12h00.

Le PS veut garder son siège

Le premier tour de l'élection complémentaire le 26 septembre pour remplacer le socialiste Christian Levrat s'annonce très disputé entre la directrice de l'Office fédéral de la culture et le préfet de la Sarine. Le Parti socialiste fribourgeois espère conserver le siège laissé vacant par Christian Levrat à la Chambre des cantons. Il mise sur la candidature de Carl-Alex Ridoré. Le préfet de la Sarine pourrait bénéficier du soutien de l'électorat écologiste.

Le Centre mise sur l'ancienne conseillère d'Etat

Le Centre (ex-PDC) espère de son côté regagner le siège perdu en 2019 avec Isabelle Chassot, présentée comme une personnalité rassembleuse.

Lire aussi: Isabelle Chassot retourne dans l’arène politique comme candidate aux Etats

Pas d'autre postulant

L'UDC avait annoncé fin juillet qu'elle ne lancerait pas de candidat pour l'élection complémentaire du 26 septembre, laissant ainsi la voie libre à ce duel gauche-droite. Le parti entend concentrer ses forces sur les élections cantonales de novembre.

Quant à Christian Levrat, il quittera cet automne le Conseil des Etats après 18 ans passés sous la Coupole fédérale. Il prendra la présidence de La Poste Suisse. L'ancien président du PS suisse et syndicaliste avait manifesté son intérêt pour le Conseil d'Etat fribourgeois avant d'y renoncer.