Les matchs de Fribourg-Gottéron feront figure de plan de protection modèle dans le canton de Fribourg pour les manifestations de plus de 1000 personnes dès le 1er octobre. Les 5160 spectateurs attendus à chaque match devront se montrer très disciplinés. «Les organisateurs n'auront pas de prise sur l'évolution de la situation pandémique», a relevé lundi à Fribourg la présidente du Conseil d'Etat Anne-Claude Demierre, signalant le fait qu'elle dépendra du contexte épidémiologique dans un canton qui est actuellement le deuxième le plus touché de Suisse en termes de nouvelles contaminations.

A ce sujet: Sept personnes sont décédées du Covid-19 dans un EMS fribourgeois

Prise de température à l'entrée

«C'est un ensemble de facteurs qui détermineront une éventuelle interdiction des matchs», a indiqué Thomas Plattner, médecin cantonal. «Le puck est dans le camp des fans de Gottéron», a-t-il ajouté. Anne-Claude Demierre s'est dit convaincue que les mesures seront respectées.

Les matchs, dans une BCF Arena flambant neuve, pourront se tenir avec 5160 personnes, en places assises exclusivement, soit les deux tiers de la jauge. Les plus de 2500 places debout seront quant à elles transformées en places assises. En vertu des recommandations du Conseil fédéral, les spectateurs devront consommer assis.

Lire aussi: L’industrie du sport va se battre pour son public

Le préfet de la Sarine Carl-Alex Ridoré s'est réjoui de la collaboration avec les dirigeants de Fribourg-Gottéron. Le club, par la voix de son directeur général Raphaël Berger, a rappelé que la température des spectateurs sera prise à l'entrée. Avec plus de 37,5 degrés, il faudra rebrousser chemin.

Les rencontres de hockey sur glace de National League sont de très loin les principales manifestations du canton, sachant que d'autres événements d'ampleur ont été annulés. «Aller le plus loin possible avec un haut niveau d'exigence, des contrôles accrus et la responsabilité individuelle», a dit Carl-Alex Ridoré.

Interdiction de patinoire

«Les mesures va à l'encontre de ce que nous avions imaginé pour le nouvel écrin», a constaté le directeur général. Les buvettes seront fermées dès la fin du match pour éviter les regroupements. «Les moments de convivialité restent les plus délicats», a noté Carl-Alex Ridoré. Des zones fumeurs sont aménagées par secteurs.

Le non-respect de l'obligation de porter le masque dans l'enceinte, qui peut contenir 8934 spectateurs en temps normal, sera frappé d'une interdiction de patinoire de deux ans, a averti Raphaël Berger, selon la réglementation de la ligue. Le basketball, dans la salle voisine, sport populaire à Fribourg, est aussi concerné.

Le championnat doit démarrer le 1er octobre. Les dirigeants de Gottéron ont cessé de vendre des abonnements dès la fin juin. Quelque 6200 sésames avaient alors trouvé preneurs. Le club travaille à en réduire le nombre pour respecter la jauge, a dit Raphaël Berger, en éliminant les abonnements spéciaux.