La vente de fruits et légumes à petits prix dans les épiceries Caritas a remporté un franc succès. Ces résultats montrent que les personnes touchées par la pauvreté souhaitent se nourrir sainement et qu’elles le font lorsque les prix et l’assortiment le permettent, écrit l’œuvre d’entraide ce lundi. En septembre et octobre 2010, les 19 épiceries Caritas ont vendu des fruits et légumes pour 149 000 francs.

Ces articles ont même représenté 10% de toutes les ventes pendant les deux mois. «Ce grand succès montre qu’il est possible d’amener les gens touchés par la pauvreté à se nourrir plus sainement», se réjouit Thomas Mattig, directeur de Promotion Santé Suisse, qui soutient la campagne.

Baptisée «Epiceries Caritas – Espace santé», cette campagne vise à améliorer l’égalité des chances en matière de santé en proposant des fruits et légumes frais à des prix très abordables. Pour acheter dans les épiceries Caritas, il faut avoir un revenu au-dessous du minimum vital, être à l’aide sociale ou vivre une situation de surendettement.

Cette campagne était au départ prévue pour trois ans. Mais elle va perdurer, car on ne pourra plus augmenter les prix ainsi fixés, a dit Rolf Maurer, responsable de la coopérative des épiceries Caritas.