Il a le sourire, Jean-François Steiert. Le conseiller d’Etat s’en grille une dernière au soleil d’automne avant de s’engouffrer dans le hall de l’Université de Fribourg, transformé en véritable ruche en ce dimanche d’élections cantonales. Le socialiste termine en tête de ce premier tour. Il devance l’une des surprises du jour, la Verte Sylvie Bonvin-Sansonnens, et son collègue de gouvernement le PLR Didier Castella. «A titre personnel, ma première place fait naturellement plaisir, commente à chaud Jean-François Steiert. Mais ma plus grande satisfaction, c’est le bon score d’ensemble de notre alliance. C’est un résultat historique, du jamais vu pour la gauche dans le canton de Fribourg.»