C’est le premier procureur Adrian Holloway qui remplacera le démissionnaire Stéphane Grodecki au poste des affaires dites présidentielles, a appris Le Temps. Le patron du Ministère public genevois, Olivier Jornot, confirme l’information et précise «qu’une redéfinition du cahier des charges est en cours» afin de repenser les attributions et alléger ce dicastère de certaines procédures ou tâches organisationnelles. Ce jeu des chaises musicales impliquera l’élection à l’interne d’un ou plutôt d’une première procureure d’ici à la fin décembre pour compléter la bande des cinq.