On savait le Léman multiusage: pêche, voile, baignade, sports nautiques en général, transport lacustre. On ignorait qu’il servait aussi à baptiser. «C’est en effet une tradition ancienne que de le faire dans les eaux du lac», indique Stéphane Klopfenstein, le directeur adjoint du Réseau évangélique suisse (RES), à propos de ce sacrement chrétien.