Florian avait rejoint la brigade peu de temps avant ce dimanche noir d’août 2020. Entre deux vagues, des centaines de personnes envoyaient paître le covid en profitant du soleil sur les maigres carrés de terre encore disponibles bordant le Rhône, le long du sentier des Saules, à Genève. Certains y piquaient une tête, d’autres se laissaient dériver paisiblement sur leurs bouées gonflables, à choix: licornes ou canards flottants. C’était l’heure de rocade pour Florian, membre de la brigade de la navigation de la police genevoise, et pour ses confrères du Service d’incendie et de secours (SIS).