Les membres de la commission des finances ont débattu pendant près de huit heures, dans la journée de mercredi, sur le projet de budget 2022 du Conseil d’Etat. Ils ont examiné plusieurs dizaines d’amendements, la palme revenant au PLR, qui a multiplié les propositions de coupes. Au final, chaque formation politique a campé sur ses positions en un classique match opposant la gauche et la droite et, spécificité genevoise, avec un MCG placé en situation d’arbitre, rallié cette fois au camp bourgeois.