«Il y a du pain sur la planche, il ne faut pas perdre de temps.» Daniel Büchel, vice-directeur de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN), n’y est pas allé par quatre chemins, ce lundi dans l’auditoire de la Haute Ecole du paysage, d’ingénierie et d’architecture (Hepia), à Genève. Il a lancé un «appel républicain» aux entreprises, leur enjoignant de «continuer [leurs] efforts afin de passer l’hiver». Pourtant, les acteurs des transports, de l’immobilier ou encore de la formation qui lui font face ne ménagent pas leurs efforts.