A l’avenir, les conducteurs qui traversent le territoire genevois vont devoir lever le pied. Et être attentifs aux panneaux. Dans le cadre de sa stratégie cantonale de lutte contre le bruit routier, le Conseil d’Etat entend en effet limiter la vitesse sur près de 300 axes du canton selon des normes variables, certaines routes passant de 50 à 30 km/h, d’autres de 60 à 50 voire 30 km/h la nuit. Issu d’une large consultation auprès des communes, des partis ou encore des organisations faîtières, ce plan a été approuvé à plus de 80%, se félicite Serge Dal Busco, chef du Département des transports (DT).