Costumes, cravates et tailleurs étaient de rigueur, jeudi soir, à la salle communale de Plainpalais, à Genève, qui a accueilli l’assemblée attendue des délégués du PLR. Environ 200 membres du parti sont venus déguster le menu touffu qui leur était proposé en vue des élections cantonales et fédérales de 2023, soit la désignation des candidats et surtout l’adoption de la stratégie. Le PLR tente de se reconstruire, après les déchirements ayant mené à l’exclusion de Pierre Maudet, avec comme conséquence – fait unique dans l’histoire du canton – de n’avoir plus qu’un seul représentant au Conseil d’Etat, en l’occurrence Nathalie Fontanet.