Justice

A Genève, le directeur qui dévalisait les coffres des fraudeurs du fisc

Le patron d’une société de location de coffres-forts avait flairé la bonne affaire pour attirer chez lui des clients étrangers. Il est condamné à 4 ans de prison après avoir puisé 6 millions dans cette caverne d’Ali Baba

Quelle ne fut pas la surprise des policiers genevois quand, en perquisitionnant une société de location de coffres-forts, ils ont découvert le directeur caché dans une armoire. Karim, de son prénom d’emprunt, n’avait visiblement pas la conscience tranquille. Et pour cause. Ce patron, qui avait promis la sécurité à ses nombreux clients, disposait du double de chaque clé et puisait lui-même dans les liasses de billets, les lingots d’or ou encore les pierres précieuses discrètement entreposés dans cet antre assez chic de la place Longemalle.

Ce manège, dans lequel Karim avait entraîné son assistante, lui a rapporté environ 6 millions de francs. Arrêté en septembre 2017, le duo, défendu par Mes Véra Coignard-Drai et Mélissa Mianzoukouta Malanda, a accepté de plaider coupable dans le cadre d’une procédure simplifiée, laquelle a été entérinée ce vendredi par le Tribunal correctionnel, sans autre forme de débat.