L’enjeu était de taille. Il dépassait largement les 4,5 hectares de la parcelle agricole dite «Goutte de Saint-Mathieu», sur la commune de Bernex. Les Genevois l’ont compris. Par 63,7% des voix, ils ont accepté de déclasser cette zone enclavée entre la bretelle autoroutière et la route de Chancy pour y construire des équipements publics, un cycle d’orientation et une école professionnelle, entre autres.