La Suisse de 2035 sera peut-être celle imaginée par les étudiants de la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève (hepia). L’équipe de la haute école genevoise a en effet remporté le concours d’idées lancé par la conseillère fédérale Doris Leuthard «demain? La Suisse», avec leur projet Swisstopia.

Selon le jury, le projet propose de manière remarquable des solutions à une nouvelle dimension du développement urbain: le paysage urbanisé. Pour le jury, les auteurs ont fait preuve de courage en prenant en compte le désir d’une frange de la population de vivre dans un paysage productif.

Le projet Swisstopia, qui traite des thèmes de l’échange, du territoire, de l’eau ou de la consommation, n’est pas aussi utopique qu’il pourrait le sembler, admet Vincent huron, représentant des étudiants. Il pousse plus loin des réflexions nées de projets déjà existants, comme l’écoquartier Vuaban à Fribourg en Brisgau, le développement de serres maraîchères sur les toits des grandes capitales, le recyclage des eaux pluviales, l’introduction de la nature en ville ou le retour vers une vie communautaire ou le télétravail.