charges

Genève ne veut plus payer pour les autres

A en croire une étude de l’entreprise Ecoplan, 200 millions de francs de prestations offertes par la Ville de Genève profiteraient aux autres communes et au canton de Vaud

Genève veut cesser ses largesses

Charges 200 millions de francs du budget profiteraient à d’autres

Magnanime, la Ville de Genève, mais plus pour longtemps. C’est en substance ce que son maire, Sami Kanaan, et sa conseillère administrative chargée des Finances, Sandrine Salerno, ont fait savoir hier. Selon une étude commandée à l’entreprise Ecoplan et qui aura coûté 100 000 francs, la Ville consacrerait 180 à 200 millions de francs de son budget à des prestations qui profitent à d’autres. Lesquelles? Théâtres, musées, équipements sportifs, parcs, routes, transports, sécurité, comme n’importe quelle ville centre. Les heureux bénéficiaires? Dans l’ordre du profit: les communes genevoises, à hauteur de 110 à 120 millions de francs, une fois déduits les effets réciproques. Un montant non compensé par la péréquation financière. Vient ensuite le canton de Vaud, qui coûterait 27 millions sans rapporter un franc. Quant à la France, elle payerait plus qu’elle ne coûte, l’imposition à la source rapportant 45 millions de francs contre 36 millions de charges nettes.

De quoi faire jubiler les deux magistrats socialistes, lassés «de l’image d’une ville profiteuse qui se referait sur le dos des autres communes», et quitte de devoir toucher aux frontaliers. Du coup, ils se voient bien réclamer leur dû auprès des concernés, alors que des réformes de la péréquation intercommunale et de la répartition des tâches entre canton et communes sont initiées. Une étude opportune, donc, sur laquelle Sami Kanaan espère que «le canton s’appuiera pour aller vers les communes richissimes ainsi que vers le conseiller d’Etat vaudois Pascal Broulis, dont les finances sont florissantes». On imagine la froideur de la réception. Mais les magistrats pourront toujours se prévaloir de cette comparaison réalisée par Ecoplan: si ces charges représentent 1000 francs par résident à Genève, elles représentent 800 francs à Berne, 600 à Lausanne et 460 à Saint-Gall.

Publicité