A peine les nouvelles mesures anti-covid annoncées par le Conseil d’Etat, les politiciens genevois se cabrent. Envolée, l’union sacrée du printemps dernier devant la pandémie. Il faut dire que l’annonce puis le rétropédalage du ministre de la santé, Mauro Poggia, ont provoqué le cafouillage.

Lire aussi: A Genève, la gradation des interdictions liées au covid reprend