C’est le «dernier village en ville de Genève» qui résiste à la «densification effrénée imposée par le canton». Au Petit-Saconnex, la guerre de l’aménagement fait rage et donne dans la caricature. Un projet de déclassement de zones qui prévoit la construction de 200 logements est combattu par un référendum cantonal le 24 novembre prochain. Pourtant plébiscité à plus de 60% au niveau communal en mars 2018, il est considéré par les référendaires comme un projet démesuré qui risque d’anéantir la vie de quartier et la biodiversité. «Les pelleteuses sont maintenant ici, demain elles seront devant chez vous!» prévient le flyer, à grand renfort de grues noires s’attaquant à des arbres sur un fond rouge sang.