Mobilité

Genève ouvre la première voie de covoiturage sur autoroute

Un couloir prioritaire aux heures de pointe sera dédié aux véhicules transportant au moins deux personnes. Une expérience franco-helvétique inédite en Europe

Ce lundi 8 octobre, une expérience unique en Suisse et en France sera tentée à la douane de Thônex-Vallard. La voie habituellement réservée aux frontaliers ne pourra être empruntée que par les véhicules accueillant au minimum deux personnes. La mesure a été prise conjointement par la direction générale des Transports genevois et les Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc (ATMB). Elle doit permettre de fluidifier le trafic à l’entrée et à la sortie du canton aux heures de pointe. Cet essai d’une année est inédit au niveau européen, indiquent les deux partenaires.

Lire aussi: Serge Dal Busco lie la prospérité genevoise à la mobilité

La voie réservée aux «covoitureurs» est longue de 550 mètres côté français et de 450 mètres côté suisse. Elle sera ouverte par les douaniers en poste de 6h à 9h dans le sens France-Suisse et de 16h à 19h dans le sens Suisse-France. Le gain de temps est estimé à près de 33%. Un panneau muni du sigle 2 + signalera la spécificité de la voie. A noter que les contrevenants encourent côté français une contravention de 22 euros tandis qu’aucune amende n’est prévue sur le sol suisse lors de la période d’essai.

Lire également: Une mobilité à deux vitesses dans le Grand Genève

17 000 véhicules par jour

Le canton enregistre chaque jour 600 000 mouvements à ses frontières, générés essentiellement par les travailleurs pendulaires. La douane de Thônex-Vallard voit passer en moyenne 17 000 véhicules par jour (1600 par heure le matin et le soir), dont le taux d’occupation est de 1,2. Le taux de covoiturage peine à atteindre les 10% dans le bassin genevois. Selon une étude commandée par ATMB, une hausse de 8% du covoiturage sur toutes les voies menant à Genève permettrait de retrouver sur l’ensemble de la ville les conditions de circulation d’août. Un dispositif similaire pourrait être mis en place à la douane de Bardonnex, mais la configuration du lieu, avec la présence notamment d’un viaduc, est complexe et nécessite une expertise poussée.

Et finalement: Le vélo a triomphé, et maintenant?

Des places de parking réservées

ATMB annonce que le long de son réseau autoroutier 240 places de parking réservées au covoiturage sont désormais disponibles afin de déposer les véhicules. Les responsables de la mobilité pour le Genevois français indiquent que quelques 2000 places de parking ont été ouvertes entre 2014 et 2018 et que 4000 autres sont prévues à l’horizon 2022 correspondant à 20 nouveaux P + R.

En septembre, 150 places ont été créées au P + R de Viry et 200 au P + R de Collonges-sous-Salève. Parallèlement, les TPG ont lancé deux nouvelles lignes de bus (63 et 62) pour rallier Bernex depuis Viry et le Bachet depuis Collonges.

Publicité