La découverte de cinq arbres sciés au Parc Baud-Bovy a beaucoup ému ce matin la Ville de Genève, le Service des Espaces Verts et le maire Pierre Maudet. Ce dernier, cité par la Tribune de Genève , parle «d’acte de vandalisme pur et dur». La nouvelle a fait le tour des rédactions. Mais au final, pas de malveillance, révèle la chaîne de télévision Leman Bleu . En réalité, c’est le vent qui a cassé des arbres du parc, le week-end dernier. Le Service d’Incendie et de Secours, qui dépend de la Municipalité, est ensuite intervenu pour scier correctement les troncs. Les sapeurs ont également abattu deux arbres qui menaçaient de s’abattre.