En cette froide matinée d’octobre, les véhicules déboulent en nombre en direction du pont du Mont-Blanc. Pour les plus bruyants d’entre eux, la course s’arrêtera momentanément sur le quai des Bergues. La raison? Un contrôle inopiné mené par la police cantonale genevoise pour sensibiliser les conducteurs au bruit occasionné par leur engin et vérifier que ces derniers sont en règle. Avec 34 engins contrôlés sur un total de 35, les motos occupent le haut du classement de cette opération, la 160e du genre depuis le début de l’année.