La police genevoise l’avait annoncé lors de sa dernière conférence de presse. Le cybercrime est devenu l’une des priorités de son action. Une opération visant à lutter contre la pédopornographie, communiquée ce jour par le Ministère public, illustre cette mobilisation. Dix personnes, toutes domiciliées dans le canton, ont été interpellées pour avoir téléchargé des images ou des films à caractère sexuel impliquant des enfants. Trois prévenus ont été mis à disposition du Ministère public et l’un d’entre eux, soupçonné de faits encore plus graves, a été envoyé à Champ-Dollon par le Tribunal des mesures de contrainte.